Après une longue période chaos, cinq royaumes vivent dans une cohabitation relative, chacun ayant ses intrigues internes.
 

Partagez | .
 

 Pour la reine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Pour la reine.   Sam 24 Jan - 14:39

Tout d'abord, serait-il possible de changer mon pseudo en [Diia Udiis] s'il vous plaît ? Smile Je me suis inscris en choisissant un pseudo assez rapidement et je ne pensais pas prendre un personnage féminin...


DIIA UDIIS


  • Rang : B
  • Race : Humaine
  • Age : 28 ans
  • Royaume/faction :Nékéharkhan
  • Fonction(s) : Immortelle
  • Classe : Chevalière

 
Équipement et Pouvoirs


  • Arme(s) :
    - Une épée à une main possédée avant elle par son prédécesseur dans l'ordre : Irion Dealdra
    Spoiler:
     
    - Une lance à deux lames forgée pour elle.
    Spoiler:
     
  • Armure :
    - Toujours une armure légère lui permettant des mouvements larges en combat. Elle est noire, avec quelques morceaux couleur or tels que les épaulières. Une cape noire est souvent attachée à ses épaules.
    - Sous l'amure, elle porte une tenue en tissu fin noir.
    - Des bottes de cuir noires.
  • Objets spéciaux :
    - Un pendentif en or symbolique de sa croyance en Valminia.
    - Une bague de sa fonction d'immortelle.
  • Caractéristiques raciales :
    - Taille : 165 cm
    - Poids : 70 kg
    - Espérance de vie : 80-100 ans
  • Don(s) : (Réservé au staff)
    -
  • Sorts / Techniques / Domaines : (optionnel)
    - Combat à l'arme blanche
    Ambidextrie (B) : Au combat, Diia peut utiliser simultanément ses deux armes, une dans chaque main et être aussi efficace avec chacune que si elle l'utilisait de sa main habituelle.
    Bouclier (B) : Grâce à ses pouvoirs, la chevalière peut se créer un bouclier de glace solide et résistant.
    Double lame (B) : Lors d'une attaque, la guerrière va utiliser la pointe de sa lance pour percer l'armure et la pointe de son épée pour infliger une blessure dans la voie ouverte.
    La coupe de l'Immortel (B) : Technique ancestrale, un immortel peut acquérir une dextérité à l'épée très difficile à égaler pendant quelques minutes, énergie fournie par la sannaeth.
    Fente de la fluidité (A) : Diia projette de l'eau le long de sa lance pour la faire glisser contre l'arme de son adversaire et ainsi l'écarter plus facilement pour frapper à l'aide de son épée.
    Prestidigitatrice (A) : Parfois, l'immortelle réussit à être assez rapide, aidée par la glace qu'elle fait geler sous ses semelles, pour se glisser dans le dos d'un adversaire et pouvoir l'éliminer.
    - Magie (rang B) : Eau/glace
    Enchantement de l'arme : Diia est capable de geler la lame de sa lance ou de son épée pour infliger plus de dégâts à ses adversaires.
    Soin : Le corps humain est essentiellement composé d'eau, et la magie aide Diia à soigner plus rapidement les gens.
    Pluie : Permet à la guerrière d'envoyer une certaine quantité de gouttes d'eau depuis sa main, peu servir à arroser des plantes, ou à aveugler l'adversaire, au choix.
    Respiration aquatique : Tout est dit.
    Froid : Envoie un souffle glacé sur ses ennemis à plus ou moins forte intensité.
    Barrière : L'eau se mobilise pour former une barrière physique et solide entre Diia et ses ennemis (n'arrête pas la magie)
    Aura glaciale : Dégage une aura autour d'elle qui la protège partiellement des attaques magiques.
    Résistance au froid : Diia peut résister de manière plus efficace et plus longue à des températures difficiles, bien que ce ne soit pas dans ses habitudes de se balader à poils en hiver...


Description physique

Diia est une femme de taille moyenne, elle dispose d'une bonne musculature forgée par son entraînement régulier aux armes. Elle se tient droite, ses cheveux bruns tombants sur ses épaules, elle tient cependant à les couper régulièrement pour ne pas risquer d'être déstabilisée en combat, en général, on ne peut pas les voir lorsqu'elle porte son casque. Ses yeux sont bruns et son regard perçant montre sa détermination. On pourrait la considérer comme une jolie femme si son armure ne cachait pas ses formes.
Elle a une fine cicatrice à la joue due à ses combats datant de l'invasion où elle affronta les hordes maléfiques.
Elle porte constamment son armure légère qui lui permet d'être prête au combat à n'importe quel moment. Sa lance est attachée dans son dos de manière à pouvoir être saisie facilement, son épée pend à sa ceinture dans un fourreau noir.
Tout dans son apparence montre un sentiment de sécurité, de sa posture à sa démarche assurée et rapide.
Description psychologique

Diia est une personne amicale, toujours éveillée et active. Elle est animée d'une envie de faire ses preuves, bien que ses quatre compagnons n'aient plus aucun doute sur ses capacités au combat, le fait qu'elle soit une femme lui donne un sentiment d'infériorité qu'elle dissimule derrière un sourire et une assurance à toute épreuve.
Elle a la tête froide et ne laisse que rarement ses émotions prendre le dessus, elle a été entraînée à réagir en situation d'urgence et sait quelle position adopter.
Elle est très attachée à l'avis de la reine, bien qu'elle n'ait aucun poids politique, elle s'y intéresse et particulièrement à la gestion du royaume, comme elle fait partie de la garde rapprochée de la royauté, elle est souvent présente en arrière plan aux réunions et écoute attentivement. Elle ne trahira cependant jamais la reine, elle tient trop à sa vie actuelle.
Cependant la femme est avant tout une guerrière, entraînée à se battre, à survivre sur un champ de bataille et au maniement des armes. Elle se sent chez elle lorsqu'elle combat aux côtés de ses compagnons et amis immortels.
Au conseil des immortels, elle n'a pas la langue dans sa poche et propose toujours diverses idées pour adapter leurs stratégies défensives aux situations proposées. C'est un esprit vif et apprécié de ses collègues.
Bien que Diia ait fait une croix sur une vie de famille, ses sentiments maternels sont très présents alors qu'elle approche de la trentaine d'années et elle pense de plus en plus à adopter un orphelin pour le former, et peut-être la remplacer lorsqu'elle ne pourra plus assurer la sécurité de la reine. Les autres immortels sont bien entendu au courant de ces plans, puisqu'elle confie tout à ses amis afin de se décharger du poids d'une décision aussi importante et afin d'avoir des avis constructifs et objectifs. La nouvelle est cependant récente et tous ont demandé un temps de réflexion pour peser le pour et le contre vis-à-vis de cela, elle est impatiente de savoir ce qu'ils en pensent même si elle ne le montre pas.



Dernière édition par Diia Udiis le Dim 25 Jan - 21:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Sam 24 Jan - 14:40


Histoire
Chapitre I. La Naissance

Diia Udiis est née en l’an 3477 à Khemdara, d’un père marchand, Orios, et d’une mère herboriste, Aïda. Ses parents bien que roturiers avaient assez d’argent pour élever convenablement leurs trois enfants, trois filles au malheur du père. Diia fut élevée dans l’idée qu’un respect est dû aux dieux et à la royauté, bien que le roi fut alors peu apprécié de la classe moyenne. On lui inculqua également certaines valeurs comme le fait que l’esclavage ne soit pas une volonté divine mais puisse être salvateur pour certaines personnes. La famille de Diia ne posséda jamais d’esclaves, bien qu’en acquérir aurait probablement soulagé les membres de la famille d’une certaine charge de travail et qu’ils en aient eu les moyens.
Diia évolua donc dans un monde très sûr jusqu’à l’âge de cinq ans, il ne se passa pas de fait notable. Ses sœurs et elles reçurent l’éducation d’un précepteur qui leur apprit à lire, à écrire, les mathématiques et tout ce qui peut aider à fonder une culture ouverte et intéressante tandis que la mère de Diia s’évertuait à apprendre à ses filles la bienséance et que Diia et ses sœurs s’efforçaient de se comporter toutes trois de manière totalement différentes. Adoua, l’aînée, était peut-être la moins rebelle, elle devait tenir de sa mère comme l’affirmait souvent Diia. Jania, la seconde, adorait s’en aller courir les rues pour revenir à la nuit tombée, sale et fatiguée. Enfin Diia donna du fil à retordre à toute la famille, car c’était elle qui se faisait le plus remarquer en allant se battre avec les garçons. Elle refusait de porter autre chose qu’un pantalon « comme son papa » et affirmait que les autres l’avaient bien mérité. Orios acceptait de la croire car ça l’amusait de voir sa fille maltraiter les autres enfants, c’était un homme bon qui aimait ses filles et voyait en sa petite dernière l’accomplissement de ses espoirs, ceux d’avoir un garçon. Il n’avoua pas tout de suite à sa femme que Diia recevait des cours d’escrime depuis l’âge de sept ans, subventionnés par lui-même.

Chapitre II. La genèse.

A l’âge de quinze ans, Diia voyait ses sœurs fiancées et refusait qu’il ne lui arrive la même chose, Aïda tentant toujours de lui trouver un époux digne de ce nom ne prêta pas attention aux agissements de son père, et c’est ainsi qu’à seize ans, la jeune fille devint la première apprentie féminine officielle d’un maître d’armes à Khemdara. Ce maître s’appelait Joras, et il allait faire d’elle une guerrière talentueuse voir imbattable.
Très vite, il s’avéra que malgré sa carrure, Diia avait une faculté d’adaptation supérieure à la moyenne et que son corps se formait en fonction de ce qu’on lui demandait. Joras lui apprit le maniement de l’épée durant deux ans, tous les jours, du levé du soleil au coucher, il ne lui accordait qu’une pause pour manger et se désaltérer. Rien n’était trop beau pour son entraînement, et son père finança tous les achats que pouvaient faire le maître pour son élève, elle dût donc apprendre à se débrouiller non seulement avec l’épée, puis le bâton, la lance et la dague, mais également avec des environnements variables allants du sol de la cour intérieure de Joras à du sable, de l’eau jusqu’aux genoux ou encore un sol constitué de rondins de bois.
L’entraînement fut très éprouvant et pris fin à l’âge de vingt-deux ans lorsque Diia témoigna d’une affinité avec la magie. Joras et Orios prirent peur à l’idée qu’il ne lui arrive un problème, un accident dû à une maîtrise inexistante de la magie, et décidèrent de faire appel aux services de l’armée.

Chapitre III. Les débuts à l’armée et premiers affrontements.

Une femme en armure ? C’est une idée qui ferait rire n’importe quel militaire, pourtant c’était la vérité. Après une série de tests, les mêmes que ceux que subissaient les recrues masculines, Diia fut intégrée à la seconde garnison de défense de la cité. Elle ne passa pas par l’entraînement obligatoire aux militaires, elle en fut libérée lorsqu’on s’aperçut qu’elle était plus douée qu’eux. Joras reçu l’autorisation de poursuivre son entraînement, et la jeune femme en fut plus qu’heureuse. Un autre homme fit son apparition dans la vie de la nékéharkhanienne, un jeune mage qui avait terminé sa formation et à qui on demanda d’apprendre à Diia comment contrôler son pouvoir.
Il lui fit faire quelques exercices et il s’avéra que son pouvoir était important, sans être incroyable. Ils commencèrent donc à l’entraîner, c’était intéressant et Diia concentra alors son étude sur le soin et l’enchantement, continuant cependant à affronter Joras chaque matin. Il lui donnait aussi des nouvelles de sa famille puisqu’Orios et Aïda n’avaient, bien entendu, pas le droit de pénétrer dans les camps de l’armée, c’est ainsi qu’elle apprit que Jania était partie à la campagne avec son mari qui avait hérité d’une ferme et qu’Adoua travaillait avec sa mère tandis que son mari avait proposé un marché à leur père sur les antiquités.
Tout allait pour le mieux jusqu’à ce qu’un important groupe de graveirs décident d’attaquer et de massacrer les villages du royaume. La deuxième division fut envoyée l’affronter et Diia en faisait partie. Elle n’était pas effrayée d’aller enfin vérifier que son apprentissage était utile en situation réelle, et il s’avéra utile. Alors que les graveirs, d’énormes créatures effrayantes qui avaient dû s’égarer et se regrouper par hasard attaquaient les villages, la jeune fille se proposa pour faire partie du premier assaut. Les charognards barbares ne se laissèrent pas faire, et ce fut un combat dont beaucoup n’en ressortirent pas. Mais Diia se fit remarquer par son talent et son sang froid. Elle participa ensuite à plusieurs campagnes jusqu’à ce qu’un avis tombe, elle devait se rendre au palais de la capitale au plus vite.

Chapitre IV. L’intégration dans l’ordre.

Au château, on l’emmena dans un bureau où siégeaient quatre hommes, plus ou moins âgés, mais aucun ne semblait être un vieillard. On informa alors Diia qu’elle avait été sélectionnée pour devenir une immortelle. Faire partie de cet ordre de légende que tout le monde croyait perdu était inimaginable pour la jeune femme qui accepta les conditions les plus difficiles. On lui fit passer une succession d’épreuves qui durèrent un an, à la fin, l’ultime sacrifice fut de rédiger une lettre d’adieux supposée écrite sur son lit de mort après un combat. Les immortels sont une entité unie et soudée par des liens sociaux très forts, et personne n’était autorisé à s’immiscer à l’intérieur de ce groupe de combattants.
Après cela, elle ne reçu plus jamais de nouvelles de ses parents ou de ses sœurs, ni de ses maîtres. Ce furent les autres immortels qui achevèrent son entraînement tout en lui expliquant quel parcours devait réaliser un immortel au cour de sa vie. Diia apprit donc qu’elle remplaçait Irion Dealdra, un guerrier reconnu par tous comme un fin stratège et une fine lame. Lame dont elle hérita et qui se transmettait de générations en générations au sein des immortels. On lui proposa de prendre une seconde arme et elle choisit la lance. Il fallut un mois pour qu’un projet de forge soit accepté et elle opta pour un manche orné d’or et terminé de chaque coté par une double-lame qui lui permettrait d’avoir des effets dévastateurs.
La tradition de sa « lignée » d’immortels voulait que le nouveau membre reçoive l’armure de son prédécesseur, mais ils durent accepter la nouveauté d’avoir un membre féminin dans l’ordre et en faire forger une nouvelle. Diia reçu donc une armure de qualité, et enfin, une bague symbolisant sa fonction. Elle ne fut autorisée à garder qu’un seul pendentif pour lui rappeler quelle serait la divinité qui la protégerait.
Enfin, son rôle d’immortelle commença, dans l’ombre du roi.

Chapitre V. Eveil d’Ezrail et échec de Qabalan.

Tout le monde était aux abois, on savait que quelque chose de terrible était en train de se préparer et les cinq immortels étaient réunis dans le bureau où Diia avait été recrutée comme ses compagnons. Ils planifiaient la défense du roi pour la guerre, bien que celui-ci ne semble pas vouloir le rejoindre, l’ordre avait tendance à tout planifier dans les moindres détails.
Les combats furent rudes, tout le monde soufra, et le roi défaillit. Plus apte à assurer le pouvoir, l’Oracle fut forcé de le révoquer pour le bien du pays et de prendre les commandes. Ce fut une période de troubles pour les cinq guerriers qui ne savaient plus où donner de la tête. Deux décidèrent de rester pour protéger l’Oracle, un alla surveiller les épouses de l’ancien roi tandis que les deux autres rejoignaient le front aussi vite que possible.
Diia participa ainsi à la dernière bataille pour sauver les habitants de Valhistar, et fut spectatrice de choses incroyables, de magie déchaînée et de combats les plus sanglants auxquels elle assista. Même elle fut blessée à la joue droite, ce qui ne l’empêcha pas de vaincre tous les ennemis qui se présentèrent devant elle, aidée ou non. Les généraux dirent qu’elle avait prouvé sa valeur, elle affirma et affirme encore que sa valeur fut connue avant ces combats.
Malgré l’état lamentable dans lequel elle ressorti de la guerre, elle se remit assez vite et revint avec son ami assez vite à la capitale pour protéger la nouvelle reine élue par l’Oracle.

Prologue et ouverture

Depuis la guerre, les choses sont peu à peu revenues à leur place. La gestion du royaume a été confiée à la femme de l'ancien roi, et ce n'est pas Diia qui dira qu'une femme ne peut réaliser un travail d'homme, surtout que la reine qui est au pouvoir depuis maintenant deux ans se révèle efficace et agréable à la vie du royaume. L'immortelle est donc au service de ce nouvel ordre et espère y rester le plus longtemps possible bien que ses ambitions vis-à-vis de sa vie prennent de plus en plus de place, et elle doute bien évidemment de pouvoir un jour réussir à mener un semblant de vie normale. Les immortels restent cependant sur le qui-vive, seuls les dieux peuvent savoir ce qui arrivera dans le futur, et personne ne veut que le Nékéharkan perde à nouveau son dirigeant.
A propos de vous


  • Prénom /Pseudo : Nathan
  • Age : 18 ans
  • Comment avez-vous connu le forum ? Par Google



Dernière édition par Diia Udiis le Dim 25 Jan - 17:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Sam 24 Jan - 16:17

Bienvenue à toi, je te change ton pseudo tout de suite. Et bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésites pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 14:48

Merci Belgarath Smile je n'hésiterai pas Wink

EDIT : Je pense que ma fiche est prête à être inspectée Very Happy Bien que je pense que vous y trouverez certaines incohérences avec le contexte, j'en suis désolé. L'histoire du forum est très complète et j'ai essayé de m'y adapter. Smile
Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serilë Leolin

Louve Alpha

Louve Alpha
avatar

Féminin
Messages : 441
Age : 26
Commentaires : Modératrice

Feuille de personnage
Race: Lycan
Fonction(s): Herboriste, j'utilise se savoir pour panser les plaies et soigner les maux des miens et ceux qui sauront me trouver ... Mais surtout, Louve Alpha, je veille sur la Meute pour soutenir son Chef.
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 15:36

Alors, avant toute chose, je te souhaite la bienvenue !

Je suis contente de voir un Immortel joué, c'est assez inattendu mais très bienvenu !
Je serais donc la première à te donner mon avis ! Dans l'ensemble, c'est une fiche assez agréable à lire. Peu de faute, un style fluide et claire, une histoire cohérente. Mais, je t'avoue que tu me laisse sur ma fin ! En te lisant, j'ai sentie un vrai bon potentiel pour de bons gros pavés bien détaillés et j'aime les pavés XD

Pour le détails. En ce qui concerne la fiche technique, je ne vois absolument rien à redire.
Peut-être qu'une petite liste de sorts et d'enchantements serait la bienvenue, mais ce n'est pas nécessairement obligatoire.

En ce qui concerne les descriptions, la description psychologique me conviens. Même si, de la même manière, je reste un peu sur ma fin, j'ai l'impression que tu peux nous en dire encore plus ! Mais en l'état, c'est très bien ^^.
La description physique est un peu courte, mais assez bien écrite pour cerner le personnage, donc, je dirais que ça passe.

En ce qui concerne l'histoire... Que dire ? Tu as bien suivis la chronologie du forum. Je ne relève pas d'incohérence temporelle... ou d'incohérences tout court. Je regrette juste que tu n'est pas fait mention de l'arrestation et l'exécution de Belgarath, mais en considérant qu'à l'époque Diia suivait encore son entraînement avant de rentrer dans l'armée, on peut partir du principe qu'elle n'a pu suivre l'histoire que de loin (j'anticipe, avant qu'il râle XD).

A part ce petit détail, je ne vois rien à re-dire. Je regrette juste que ce soit si "court", même si c'est une présentation très convenable ! Mais... tu me laisse un peu sur ma fin. C'est un résumé très correcte que tu nous présente et je sens bien que tu as creusé le BG, peut-être pour ça que je reste sur ma fin XD Je suis curieuse de poster avec toi !

Bref, trêve de blabla, je te donne ma première validation. Il n'y a plus qu'à attendre l'avis de Belgarath.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 17:08

Bon à mon tour, dans l'ensemble c'est une belle fiche, aérée, agréable à lire, même si elle manque de dialogues pour moi, mais c'est secondaire. La description physique est un peu faiblarde mais elle a le nombre de ligne demandée. En fait l'histoire est un peu comme cette description, ça fait les 90 lignes demandées et pas plus, bon après comme j'ai dis l'histoire est suffisante.

Il y a juste trois points qui demandent quelques explications/approfondissements :

=> La liste de tes techniques et sorts, celui concernant la "pluie" avec ton rang tu ne peux pas changer le temps sur une large zone, même quelques secondes. Mais l'effet en lui même reste valable. Concernant les maîtrises d'armes, elles doivent être expliquées comme les sorts puisque ce sont des techniques qui font appel à la sannaeth, elles ont un rang, un nom et une description.

=>
Diia a écrit:
Tout le monde était aux abois, on savait qu’un terrible mage avait été réveillé

Juste que l'on soit sur la même longueur d'onde, ton personnage ne sait pas que Ezraïl est un mage réveillé. il s'est montré au monde lorsqu'il a attaqué Khemdara et ridiculisé Kasaros quand il est venu parlementé dans la cité. Donc tu peux le dire en narration, mais pour ton personnage, Ezraïl est juste un nom, un mage, de plus présumé mort à la fin de la guerre.

=>
Diia a écrit:
Cela fait maintenant deux mois que Diia est assignée à la garde rapprochée de la reine
Idem que le précédent, pour être sur la même longueur d'onde, avant Saroua, c'est Néfertis qui a dirigé la cité et par conséquent les Immortels étaient sous son commandement le temps de sa transition. Donc je n'ai pas compris si ton personnage était effectivement à son service durant tout le temps où Néfertis a régné ou si elle avait en quelques sortes "abandonné" son poste.

Voilà une fois ces points éclairés ce sera bon pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 17:18

J'ai édité les deux premiers points Smile
Pour le troisième : Je suppose que les immortels ont couru "dans tous les sens" jusqu'à ce que Nefertis règle la situation. J'ai donc expliqué que le groupe avait prit des initiatives durant la guerre, et maintenant, elle occupe son poste. Elle n'a jamais quitté les immortels, disons qu'en ce moment, ça doit être un peu tendu après ce qui s'est passé donc il y a un membre de l'ordre qui doit constamment être avec la reine (pendant que les autres dorment).
C'est ce que j'entendais par là, franchement pour la chronologie je suis un peu perdu, si Nefertis est restée plus d'un mois au pouvoir, on peut supposer qu'elle aussi a bénéficié de la protection de Diia, sinon elle aurait laissé le trône à sa sœur au moment où les immortels se remettaient de leurs blessures. Smile

Cet éclaircissement de convient-il ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 17:26

Concernant les changements, quand je parlais de techniques de combats je pensais par exemple à celles de la fiche de Yavana où elle nomme de véritable techniques possédant des rangs et des descriptions. Disons que la maîtrise de ton arme est de toutes façons sous entendu vu le personnage et le rang.

Et pour te répondre il faut garder à l'esprit que la guerre démoniaque s'est déroulée il y a 5 ans et que par conséquent la ville de Khemdara a été en grande partie reconstruite et que la vie a reprit un cours normal.
Quant à Néfertis elle est restée au pouvoir plus de deux ans avant de donner le contrôle de la cité à Saroua. Par conséquent les Immortels ont eut le temps de se remettre de l'invasion et de se reformer autour du pouvoir en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 17:54

Désolé je n'avais pas bien compris Smile
J'ai donc édité, en espérant que ça soit bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 17:59

Alors pour l'histoire c'est bon je valide.

Pour les techniques il faut vraiment que ce soit plus majestueux, tu fais appel à de la sannaeth pour faire ces coups, donc déjà les techniques doivent avoir un rang comme tes sorts, je prend l'une des techniques de Yavana :

Yavana a écrit:
- Danse des lames (A) : Yavana tourne sur elle même comme si elle dansait, esquivant, repoussant, tailladant, fauchant les ennemis l’entourant.

ça te donne une idée, donc au pire ça tu peux laisser blanc pour le moment et tu le complétera en créant ton carnet Wink

Ha et pour le Yoda, bien que j'adore la référence, il faudra trouver un autre nom ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diia Udiis

L'Immortelle

L'Immortelle
avatar

Messages : 25
Age : 21

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Immortelle
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 21:13

Voila j'ai travaillé dessus et je pense que c'est bon Smile A toi de me dire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Pour la reine.   Dim 25 Jan - 21:33

Effectivement c'est bien mieux ainsi, même si ça demanderai des améliorations, mais ça tu verra avec le temps, ce n'est pas tout les jours que les immortels sortent leurs lames normalement Wink

Par conséquent, personnage validé ^^
Je te laisse faire une demande rp, ouvrir un carnet de voyage si tu en as envie (il y a un concours en cours Wink ) et enfin faire une demande de titre Smile

Bref bon jeu parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pour la reine.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour la reine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valhistar :: Prologue :: Présentations :: Présentations validées :: Nékéharkhaniens-