Après une longue période chaos, cinq royaumes vivent dans une cohabitation relative, chacun ayant ses intrigues internes.
 

Partagez | .
 

 Nihilia, Lahmiane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nihilia

Valhistarien(ne) (D)

Valhistarien(ne) (D)
avatar

Féminin
Messages : 24
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Vampire
Fonction(s):
Influence:
2/10  (2/10)

MessageSujet: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 4:43


                                               
Nihilia
   
   

   

       
  • Rang : D
       
  • Race : Vampire
       
  • Age : 26 ans, cela fait 5 ans qu'elle est devenue vampire, elle a donc été transformée alors qu'elle avait 21 ans.
       
  • Royaume/faction : Abraethan/Lahmianes
       
  • Fonction(s) : Jeune Lahmiane
       
  • Classe : Assassin
       

   
 
Équipement et Pouvoirs
   

   

       
  • Arme(s) :
       -Dagues de poing forgés dans un alliage plutôt résistant.
       -Arbalète en bois orné à longue portée et précision accrue.
       
  • Armure :
       -Armure légère de cuir noir plastronné au devant par une fine plaque de métal, serrée avec des courroies de cuir. Gantelets en cuir qu'elle ne porte qu'en dessous de ses dagues de poing. Bottes légères en cuir qui lui vont jusqu'aux genoux.
       
  • Objets spéciaux :
       - Violon usé.
       
  • Caractéristiques raciales :
    • Peau blanchie, crocs de vampires
    • Espérance de vie : supérieure à 1000 ans
    • Regard hypnotique : les vampires dégagent une aura qui donne un sentiment étrange.
    • Détection du sang : un vampire peut sentir la qualité du sang d'une personne et donc son rang.
    • Nocturne : un vampire ne supporte pas la lumière du soleil, cependant les asuras leur ont conçu des pilules dont l'effet leur permet de se déplacer à la lumière du jour pendant douze heures. Cependant, ces pilules diminuent leurs pouvoirs et elles leurs sont remises qu'en quantité limitée.
    • Griffes : sans avoir des mains griffues, un vampire peut déchirer le chairs avec ses mains.
    • Vulnérabilité : aux armes en argent (cette matière dans le cœur entraine leur mort instantanée) et la lumière du soleil (un vampire ne peut vivre en plein jour sans les pilules conçues par les asuras)
    • Condition de transformation : on ne peut pas naître vampire, aucune grossesse ne peut être menée à terme par une femme vampire ou une humaine ayant eut une relation avec un vampire. On devient vampire uniquement en buvant le sang d'un des membres de cette race.
    • Un vampire ne peut pas espérer transformer un lycan ou boire le sang de ce dernier. Le sang du lycan étant déjà "maudit" par sa forme lupine, il ne peut l'être une seconde fois, cela entrainera la mort du vampire si le sang du lycan pénètre en son corps. L'inverse est également vrai, un lycan ne peut espérer transformer un vampire.
    • Les vampires ne peuvent pratiquer la magie blanche.
    • Les vampires ne peuvent être des mercenaires.
         
       
  • Don(s) : (Réservé au staff)
       -
       
  • Sorts / Techniques / Domaines : (optionnel)
       -Sorts de dissimulation
       

   
   
Description physique
Son nouveau régime exclusif de sang lui va à merveille et jamais elle n’a été aussi belle. Sa peau est d’un blanc immaculé et sa silhouette est toujours fine, bien que plus du tout squelettique. Elle se déplace avec agilité sans se faire remarquer. Ses cheveux châtains se sont assombris après sa transformation et ses yeux d’un bleu très clair sont à la fois invitants et inquiétants. Tel un miroir, son regard est un indicateur probant de ses états d'âme et de ses pensées. Ses lèvres semblables à la pelure duveteuse d’une pêche bien mûre, elle ne sourit que rarement et d’un sourire mauvais. Nihilia est toujours vêtue sobrement et ne porte que du noir et du blanc. Elle a un goût prononcé pour les vêtements classiques et pas trop révélateurs, de sorte qu’elle n’est jamais la plus convoitée. Un aura de malheur quasi-oppressant plane en permanence au-dessus de sa personne et on la dit plus froide que l’hiver. C’est une personne dont le charme est peu évident et qui fait tout pour passer inaperçue.
 

   
Description psychologique
 Personnage plutôt pacifique qui ne tue que dans ses accès de rage pour se nourrir ou en cas d’ordres de la part du clan. Sa personnalité est complexe et parfois contradictoire. Certains jours elle sera mélancolique et semblera grandement affligée comme si quelque chose lui avait été ravi. Dans ces moments, elle sera très souvent perdue dans ses pensées et d’une nature calme et réservée. Elle jouera alors du violon et ne sortira pas du territoire des vampires. D’autres jours elle sera animée par de grandes passions frôlant l’hystérie (euphorie excessive, exaltation, démence…), elle sera alors agitée, lucide, mais déraisonnable et impulsive. Elle ira chasser, et aura un goût pour la violence et le massacre. Cette bipolarité de caractère fait d’elle une femme dangereuse et imprévisible.  Elle fait partie de la maison des Lahmianes, sans toutefois vivre parmi elles. Entourée ainsi de femmes et en raison des événements passés de sa vie, la présence des homme la rend à la fois agressive et nauséeuse.
   


Dernière édition par Nihilia le Ven 21 Nov - 19:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihilia

Valhistarien(ne) (D)

Valhistarien(ne) (D)
avatar

Féminin
Messages : 24
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Vampire
Fonction(s):
Influence:
2/10  (2/10)

MessageSujet: Nihilia, Lahmianes (post 2)   Ven 21 Nov - 4:54


Histoire

L’histoire de cette jeune femme commence il y une vingtaine d’années, par une nuit sombre et orageuse où le tonnerre retentissait si fort qu’il était douloureux de l’entendre gronder. Une jeune femme du nom de Vinessa vivait dans des conditions pitoyables et, ne pouvant plus supporter le poids lourd de son existence miséreuse, elle posa un geste effroyable qui allait changer sa destinée.


Abandonnée par ses parents dès son plus jeune âge, elle n’avait pour tuteur qu’un oncle grossier et vicieux. Ses parents, Kamas et Fey, étaient des jeunes amants orgueilleux et avares de pouvoir. Ils n'avaient pas l'intention de demeurer de simples marchands et ils avaient mis au point un plan qui devait les conduire à se faire remarquer par la royauté d’Aquasca, dans le but de devenir conseillers. Pour y arriver, ils avaient en tête de devenir des espions, tous deux ayant de bonnes aptitudes pour passer inaperçus, et d’apporter des informations précieuses quant aux alliances des autres royaumes.  Or, une chose imprévue arriva et la jeune Fey tomba enceinte. Lorsque les deux amants s'en rendirent compte, il était trop tard pour tenter un avortement expérimental, ainsi Kamas suggéra qu'ils se cachent pour la durée de la grossesse et que Fey mette cet enfant au monde. Considéré comme une menace, comme une faiblesse, dans leurs plans de s’élever dans la société, les deux amants décidèrent de se débarrasser de l'enfant. Ils la donnèrent secrètement au frère de Kamas, lequel la prise chez lui et l’éleva en secret dans la misère. Chaque jour il se montrait davantage monstrueux et tortionnaire. La pauvre enfant passait ses journées à récurer, à nettoyer, à cirer le plancher de bois vieilli, à préparer les repas, lesquels ne lui étaient pas destinés. En vieillissant, la jeune fille avait pris des formes de femme et embellissait de jour en jour, au grand plaisir avare du vieil homme. Cet  impudent se servait d’elle à la fois comme servante, mais également comme maîtresse et la gardait emprisonnée comme un chien dans la cave, qui lui servait aussi de chambre. Ainsi, personne ne connaissait sa condition d’esclave, ce qui faisait qu’elle serait à jamais dans cette condition puisque personne ne connaissait son existence. Vinessa ne voyait jamais la lumière du jour puisque son oncle ne lui permettait de sortir que le soir, enchaînée. Ainsi, ses yeux s’étaient accoutumés à la noirceur et la moindre source de lumière trop éclatante blessait son regard.

Un après-midi pluvieux, alors que Vinessa se reposait, la tête posée sur le carrelage froid et humide de la cave, son oncle vint à elle et lui annonça son désir de visiter la ville voisine pour quelques jours. Il lui expliqua ce qu’il avait en tête en ce qui la concernait : elle l’accompagnerait publiquement en tant que cousine éloignée en visite chez lui et elle devrait se montrer obéissante, mais surtout silencieuse si elle voulait garder la vie sauve et faire le voyage du retour en sa compagnie. Bien que les règles posées par son oncle étaient alors très claires, Vinessa ne pût s’empêcher de voir là une possibilité pour elle de s’évader. La nuit tombée, alors que l’oncle avait déjà préparé les provisions pour le voyage et qu’ils se préparaient à partir, la jeune femme attendit d’être montée sur la charrette qui n’allait pas l’amener à la ville voisine pour faire croire à son oncle qu’elle était prête à partir. Elle profita d’un moment de distraction de la part de son oncle, qui éprouvait des difficultés à calmer les chevaux agités par l’orage, pour descendre subtilement, pieds nus, dans la boue. Elle avait gardé l’une des chaînes qui servait à lui lier les chevilles et s’approcha de son bourreau à pas feutrés. Avec une incommensurable haine et un élan de rage déconcertant, la jeune femme se jeta sur le dos de son oncle et, de sa chaîne, l’étrangla de toute la force qui lui vint. C’est seulement après quelques minutes, qui lui parurent interminables, qu’elle osa relâcher sa prise pour laisser tomber le corps lourd et gras de sa victime.

Haletante et sa bouche écumant encore la fureur qui s’était emparé de sa raison, Vinessa se mit à courir aussi loin que son souffle le lui permit, sans s’arrêter, sans réfléchir, sans vraiment regarder en avant, ni, surtout, en arrière; elle aurait couru jusqu’à l’autre bout de la terre si cela avait été possible. Cette nuit-là, son oncle l’avait vêtue d’une robe simple en lin, laquelle sous la pluie était maintenant souillée, détrempée et diaphane.

Vinessa avait la peau sur les os tant elle ne mangeait pas beaucoup et son manque de vigueur et d’activités avaient fait de son corps celui d’une petite fille fragile et faible, pourtant cela ne l’avait pas empêchée de tuer un homme aussi grand et corpulent.    
       
Cela faisait plusieurs mois que la jeune Vinessa se promenait de contrée en contrée pour trouver un refuge et quelque chose à manger, mais chaque fois qu’elle trouvait une famille charitable, celle-ci était très pauvre et la jeune femme ne voulait pas abuser de leur hospitalité, ainsi elle continuait sa route dans l’espoir de trouver sa place en ce monde. Incapable de supporter la lumière du soleil, elle ne voyageait que la nuit ou les jours très nuageux.

À travers son vagabondage, elle apprit à montrer à cheval dans une petit ferme au nord de l’Aquasca. Une famille de fermiers vivaient là et se prirent d’amitié avec la jeune femme qui, de par sa nature calme et réservée, leur inspirait une confiance totale. Elle y demeura plusieurs mois et aidait la famille avec les besognes quotidiennes et faisait même, en quelque sorte, partie de la famille. La famille avait pour valeurs l’entraide, la charité et la bienveillance. Aussi, ils passaient de nombreuses soirées à raconter des histoires vécues ou inventées et jouaient de la musique pour se détendre. Le père, Julius, jouait de la guitare, la mère, Émery, chantait mélodieusement, et le petit garçon, Yoan, jouait de la flute. Les trois respiraient la joie de vivre et même si quelques jours, ils n’avaient rien à manger, même si leur ventre était vide, leur cœur était bien plein. Un jour très brumeux, alors que des marchands vagabonds passaient par là, Vinessa vit un objet parmi les provisions, qui lui était inconnu et attira son attention. C’était un violon en bois, du merisier, un peu usé, mais en assez bon état pour pouvoir être joué. La famille voyait bien qu’elle ne pouvait détacher son regard de cet objet et, malgré le peu de moyens dont ils disposaient, ils cotisèrent ensemble pour lui en faire cadeau, pour la remercier de son aide précieuse.

Le père s’approcha d’elle avec un sourire bienveillant et lui dit :
« Que la musique t’accompagne et sache calmer les circonvolutions de ton cœur. »

Cette phrase resta gravée en elle comme celle d’un père, celui qu’elle n’avait jamais eu, à son enfant. La jeune femme était très reconnaissante de tout ce que la famille avait fait pour elle et se joint à eux le soir dans leurs élans mélodiques. Elle apprit très rapidement le rythme et les harmonies. En quelques mois seulement, elle était capable de jouer de façon fluide et elle inventa même quelque airs qu’elle se plaisait à jouer au clair de lune.      

Cela faisait maintenant un an que la jeune femme vivait avec cette famille, elle avait alors 21 ans, lorsqu’une chose effroyable se produisit. Alors que le ciel s’était assombri au point où il était à peine possible de voir quoi que ce soit, une horde de créatures entrèrent dans la maison de la famille et tua l’enfant, puis la mère et le père. Vinessa, qui s’était inquiétée de la couleur qu’avait pris le ciel était sortie pour se promener alors elle ne fut pas victime de ce massacre. Quand elle revint dans la maison, elle trouva Julius éventré, Émery égorgée et un petit tas de cendre gisait dans la chambre du garçonnet. L’horreur à la gorge et la rage aux poings, la jeune femme pris avec elle pour seuls équipements que son violon et un couteau de boucher et quitta la fermette en prenant pour monture un cheval vieux, mais encore fringuant.

Ainsi, c’était en l’an 3500 et l’invasion démoniaque eut lieu. Elle n’avait alors plus de foyer, elle voyageait en solitaire et, si elle avait appris à se défendre contre des humains pendant les quelques mois où elle avait cherché un refuge, elle ne savait pas du tout comment combattre des démons. Elle chevaucha vers l’est durant plusieurs jours en prenant soin de se réfugier dans des grottes ou des caves pour dormir quelques heures, après quoi elle reprenait son chemin à la recherche d’aide. Son voyage fut difficile et elle peinait à trouver quelque chose pour se nourrir; quelques plantes et de l’eau lui suffisaient.

Son voyage la mena dans la capitale d’Aranathdôr, Gwathern, où elle se fit approcher par une femme vampire. Celle-ci était d’une grande beauté et avait la peau si pâle qu’elle semblait fragile. La vampire se déplaçait avec agilité et grâce et l’observait de haut en bas, puis de face et de dos. À vrai dire, elle tournoyait autour d’elle comme si Vinessa était sa proie et qu’elle s’apprêtait à la dévorer.

« - Pardonnez-moi, je ne voudrais pas vous offenser, mais j’étais à la recherche d’alliés. Cela fait plusieurs jours que je tente de survive aux attaques, mais mes forces s’affaiblissent et je ne sais pas comment  me défendre face à ces créatures…
-  Tais-toi. N’en dis pas plus. Je vois en effet que tu es plutôt faible et pas très bien armée, il me serait aisé de te tuer s’il m’en prenait l’envie. Or ce serait trop facile. »

La vampire lança une dague à ses pieds, laquelle se planta au sol dans un bruit sourd.

« - Prend cette arme et bats-toi, que je vois ce que tu vaux. »

La jeune femme frêle se pencha pour prendre le couteau et se positionna en ce qu’elle croyait être une position de combat. La vampire éclata d’un rire froid.

« -Ça va, ne te fatigue pas. Tu as l’air d’avoir du courage et tu ne sembles pas idiote. Cela me suffit. Je vais faire de toi l’une des nôtres, tu sembles déjà passer inaperçue et tu es tellement frêle que l’on se demande si tu n’es pas déjà morte. Isiode. Si tu veux savoir mon nom. Et toi?
- Vi…. Euh… Je m’appelle… Nihil. Euh… Nihilia! »

La jeune femme ne tenait pas à  garder des traces de son passé, exception faite au violon qui seul était capable de calmer ses humeurs. Elle choisit le nom Nihilia, de Nihil, car elle ne croyait plus en rien.

Ainsi, elle fut transformée en vampire par Isiode qui l’accompagna dans ce processus d’adaptation. Chose surprenante, Nihilia commença à prendre plaisir à tuer et sa nature calme et réservée laissait place à une violence et à une sauvagerie sans pareils. Il est difficile de dire si cela était dû à la transformation, mais il y avait maintenant ces deux parts d’elle-même qui se la disputaient.

Isiode s’avéra être une bonne enseignante en matière de combat et elle lui apprit à se battre avec des dagues, des épées courte et avec une arbalète. Nihilia montra de grandes aptitudes en ce qui a trait au maniement des dagues et elle excellait au tir à l’arbalète. Elle était capable d’une telle précision qu’elle pouvait viser l’iris d’un œil à plusieurs dizaines de mètres de distance. Durant une bataille où plusieurs vampires furent tués, Nihilia trouva une arbalète légère en bois, ornée de gravures, et dont la puissance de la corde permettait à son propriétaire de tirer d’une distance considérable sans pourtant en altérer la précision. Elle avait appartenu à un homme vampire qui semblait avoir un rôle important, bien qu’elle ne sut jamais de qui il s’agissait. Elle la garda comme arme de prédilection et se fit forger des dagues de poing comme arme de corps à corps, lesquelles étaient légère, mais résistantes grâce à l’alliage utilisé pour les lames, et très affûtées.

Pendant l'attaque de la capitale, les deux femmes se battirent ensemble afin de repousser l'attaque. Nihilia utilisait les sorts de dissimulation nouvellement appris afin de passer inaperçue après quoi elle se battait soit en combat rapproché à l'aide de ses dagues, soit de loin avec son arbalète. Isiode lui sauva la vie à plusieurs reprises étant donné le manque d'expérience de la jeune femme. Une fois, elle faillit se faire décapiter, mais son mentor exerça son pouvoir de persuasion et ordonna mentalement à plusieurs goules de s'entre-tuer. Après que la guerre eut cessé, les deux femmes firent route pour rejoindre les Lahmianes survivantes.
     

On ne sut jamais vraiment si Isiode avait vu en elle une femme aux qualités supérieures par sa grande vivacité d’esprit et ses élans émotifs ou si elle l’avait prise en pitié étant donné qu’elle était seule et faible, mais Isiode pris Nihilia sous son aile et combattit à ses côtés tout le temps que dura l’invasion. Isiode étant une lahmiane, elle présenta Nihilia aux autres femmes et proposa qu’elle se joigne à elles. La reine accepta sa proposition, sous quelques réserves pourtant; Nihilia devrait la servir durant plusieurs années afin de prouver sa fidélité et son appartenance. Les vampires ayant de la difficulté à faire confiance à qui que ce soit, la relation entre les autres femmes vampires et Nihilia était courtoise, mais toutes de leur côté demeuraient méfiantes. Après tout, l’histoire a bien montré qu’il est impossible de faire totalement confiance à qui que ce soit, même à son propre sang.

Après l’invasion, Nihilia prit pour territoire le même que les autres lahmianes, mais trouva un petit temple abandonnée au nord d’Abraethan où elle élut son domicile. Elle y vivait seule, ayant conservé ses instincts de solitaire, et se joignait parfois aux autres lorsque sa présence était nécessaire ou ordonnée. Dans ses accès de fureur, elle partait souvent à la recherche de sang humain et disparaissait d’Abraethan durant la nuit. Elle en revenait alors calme et triste comme si quelque chose l’avait gravement affligé. Peut-être sa nature douce et bienveillante était aigrie, voire dégoûtée par cette autre part d’elle-même et c’était sa façon à elle de s’en excuser.    

À ce jour, Nihilia rôde et vagabonde, elle se cache pour surprendre des conversations, elle aime se dissimuler et réfléchir aux grandes apories du monde. On la retrouve souvent près des boisés où elle se plait à jouer du violon des heures durant, sans se lasser. Elle joue avec une telle émotion qu’elle saurait émouvoir les cœurs les plus endurcis.

A propos de vous


  • Prénom /Pseudo : Vanessa
  • Age :23 ans
  • Comment avez-vous connu le forum ?J'ai connu ce forum en cherchant un forum d'écriture qui me plaisait (après plus de 8 ans sans participer à ce genre de forum, il m'a pris l'envie de le faire à nouveau).



Dernière édition par Nihilia le Ven 21 Nov - 19:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 10:08

Tout d'abord laisses moi te souhaiter la bienvenue parmi nous! Et donc bon retour dans le rp après autant d'année d'absence! ^^

En premier lieu et avant que je ne lise ta présentation, il te faut utiliser le modèle de présentation que nous utilisons tous et que tu trouvera ici :
http://valhistar.forumgratuit.fr/t24-fiche-modele-de-personnage

En deuxième lieu, si tu souhaites une princesse Lahmiane c'est donc forcément un rang A, ce qui est un personnage très puissant au sein du forum, néanmoins pour obtenir le statut de princesse ton personnage se doit d'être plus vieux afin d'avoir eut le temps d'évoluer dans la hiérarchie Lahmiane et avoir une présentation longue et très complète.

Voilà pour mes premières remarques une fois la mise en page faite je me pencherai sur l'histoire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihilia

Valhistarien(ne) (D)

Valhistarien(ne) (D)
avatar

Féminin
Messages : 24
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Vampire
Fonction(s):
Influence:
2/10  (2/10)

MessageSujet: Corrections   Ven 21 Nov - 15:29

Bon, voilà j'ai compris comment utiliser le modèle de fiche (je n'avais pas compris qu'il fallait copier/coller le code haha). J'ai également renoncé au statut de princesse, étant donné mon retour dans le domaine du Rp je devrais m'en tenir à un personnage moins puissant et voir comment je m,en sort! Alors ce sera seulement Lahmiane. Pour le rang, je ne suis pas sûre alors à vous de voir.

Merci pour l'accueil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 15:53

Ha bah oui c'est plus joli quand même et plus lisible ^^

Donc passons à cette fiche, pour le rang tu as deux choix :
1) Lahmiane Rang C, il te faut un niveau de rp correct et tu as un rôle moyennement important au sein de la raison
2) Jeune Lahmiane Rang D, idem pour le niveau rp, tu es cependant une nouvelle arrivée dans la maison et est quasiment inconnue.

Après vu l'âge de ton perso, je te suggère de prendre une jeune Lahmiane. Une Lahmiane "classique" va plus tourner autour de la centaine d'année à 20ans près.

Pour les caractéristiques raciales, il te suffit de copier/coller ce qui correspond aux vampires de ce topic : http://valhistar.forumgratuit.fr/t343-races

Les descriptions : C'est un peu court (surtout si tu convoites un rang C), néanmoins je trouve qu'on se fait une bonne idée du perso, donc si tu persistes sur le rang C faudra rajouter quelques lignes, si tu prends un rang D ce sera bon pour moi.

Histoire :

Déjà dans la forme, il serait appréciable d'avoir une bonne relecture pour les fautes d'orthographe et faire des paragraphes pour aérer un peu tout ça. Ha et oui, si tu vises un rang C, ton histoire devra être plus longue (même si tu vas voir qu'avec ce que je dis ci après tu vas forcément la rallonger ^^).

Pour le début de l'histoire, bon on aimerait en savoir plus sur les parents etc mais c'est pas forcément obligatoire. Ce que je remarque surtout c'est que tu ne notes pas le royaume de naissance de ton personnage, aussi lorsque l'oncle parle d'esclave ça me fait tiquer un peu en effet, l'esclavage n'étant légal que dans le royaume du Nékéharkhan. Après dans les autres royaumes ce sera plus dans les maisons closes ou secrètement en tant que bonne dans une maison de noble.

J'aimerai en savoir plus sur la manière d’acquérir le violon qui semble être un élément essentiel dans la vie de ta perso, où en a t elle possession? comment l'achète t elle ou pourquoi est ce qu'on lui donne? N'hésites pas (et ça c'est valable pour toute la fiche) à mettre des zones de dialogue pour pauser un peu le temps de l'action car même si ton personnage est assez jeune, l'action va très (trop) vite.

Concernant ta transformation en vampire là ça va pas. Ta perso a actuellement 35ans et elle est transformée à 21 soit plus de 10ans auparavant, or le royaume d'Abraethan n'a été donné aux vampires qu'il y a 5ans, avant ils vivaient en Aranathdôr sous le joug des Asuras. Tu trouvera plus d'explications dans le bg. Après le fait que ce soit Akashia elle même qui la transforme, vu que tu ne vises plus une princesse, c'est assez peu probable, c'est plutôt une simple vampire. Et donc forcément les conditions changent car lorsqu'ils habitaient en Aranathdôr les vampires sortaient peu en dehors de leurs manoir respectifs (un par maison vampirique). Ta perso peu avoir voulu devenir vampire et avoir imploré la maison Lahmiane ou alors elle s'es tfaite surprendre par un vampire durant son errance.
Donc voilà je veux en savoir plus sur tout ça et surtout je veux un petit passage sur au moins la psychologie de ton perso lorsque la guerre démoniaque a éclaté et que la maison Lahamiane a aidé les Asuras en échange de ce fameux royaume d'Abraethan.

Voilà je pense que j'ai tout dit, sinon j'aime assez ta manière d'écrire ^^
Finalement quelques modifications et ce sera bon, courage! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihilia

Valhistarien(ne) (D)

Valhistarien(ne) (D)
avatar

Féminin
Messages : 24
Age : 26

Feuille de personnage
Race: Vampire
Fonction(s):
Influence:
2/10  (2/10)

MessageSujet: Corrections 2   Ven 21 Nov - 18:48

Voéla. Je ne suis pas sûre si tout y est, mais bon. C'est sûrement déjà mieux. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 19:11

Bon je vois deux fautes qui me chagrinent et qui seront rapidement changée par tes petits doigts mrred

=> Le terme "ranch" n'est pas convenable, vu qu'en fait si j'ai bien compris c'est une ferme donc juste "ferme" ce sera bien ^^

=> Le terme "cathédrale" pareil ça ne marche pas car "Dieu" n'existe pas sur Valhistar, ce sont les dieux, donc il peut y avoir un petit temple (grand comme une chapelle) ou juste un autel dédié à Démentia (déesse des vampires) ou une autre divinité du panthéon qui aurait eu un temple là il y a des siècles.

=> Juste je veux être certain d'avoir bien comprit, tu es transformé en 3500, donc ta perso a été transformé à 21ans, on est bien d'accord?

=> Et une dernière chose sur la guerre, vu que ta perso a été transformé par une vampire en Aranthdôr c'est dans la capitale Gwathern que cela a eut lieu. En 3500 Gwathern est un charnier à ciel ouvert à cause de la guerre (une nécromancienne a en effet envoyé des goules et des asuras vampirisés tenté de détruire la capitale et les vampires et asuras ont luttés contre elle) donc juste rajouté un petit passage sur justement le rôle ou non rôle de ta perso dedans.

Voilà voilà pas grand chose en somme tu devrais rapidement t'en sortir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarath Eridan

Coeur de Sannaeth

Coeur de Sannaeth
avatar

Messages : 954
Age : 29
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Humain(e)
Fonction(s): Fondateur des légions phénix, ancien membre du conseil des mages, membre de la cours du Nékaharkan
Influence:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 19:35

Bon et bien ces modifications me vont, n'hésites pas à nous contacter si tu veux établir une liste de sort pour ton perso, enfin si tu veux nous soumettre une liste.

Donc officiellement bienvenue parmi nous, il ne te manque plus qu'un validation et t'aura tes couleurs ^^ Je te laisse discuter avec elcadia si tu souhaites prendre part à la bataille de l'event Wink


Dernière édition par Belgarath Eridan le Ven 21 Nov - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serilë Leolin

Louve Alpha

Louve Alpha
avatar

Féminin
Messages : 441
Age : 26
Commentaires : Modératrice

Feuille de personnage
Race: Lycan
Fonction(s): Herboriste, j'utilise se savoir pour panser les plaies et soigner les maux des miens et ceux qui sauront me trouver ... Mais surtout, Louve Alpha, je veille sur la Meute pour soutenir son Chef.
Influence:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   Ven 21 Nov - 19:39

Bon, à mon tour de passer ! Déjà, je vais commencer par te souhaiter bienvenu ! Et bon retour dans le fabuleux monde du RP. On dirait que tu as plutôt de bon restes !!

Entrons dans le vif du sujet. L'ensemble de ta présentation est très agréable à lire. Un style sans fioriture, simple et clair, très fluide. Très peu de faute (a vrai dire, j'ai du en relever deux, à tout casser !).

En ce qui concerne les description, je vais dire OK, même si je les trouve tout de même un peu courte, le fais que l'on cerne le personnage fait que je ne peux que valider.

En ce qui concerne l'histoire, on y retrouve tous les éléments essentiels, il y a une logique et une bonne cohérence dans l'histoire.

Du coup, je te donne à mon tour ma validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nihilia, Lahmiane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nihilia, Lahmiane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valhistar :: Prologue :: Présentations :: Présentations validées :: Abraethaniens-