Après une longue période chaos, cinq royaumes vivent dans une cohabitation relative, chacun ayant ses intrigues internes.
 

Partagez | .
 

 Knights of Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elcadia Arkhendar

Sainte des Abysses

Sainte des Abysses
avatar

Féminin
Messages : 1243
Age : 33
Commentaires : Administrateur

Feuille de personnage
Race: Asura
Fonction(s): la Sorcière, Première Mage du royaume, Membre du Conseil des Mages
Influence:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Knights of Hope   Ven 21 Fév - 1:21


Bannière :

Bouton :

Adresse du forum : http://knights-of-hope.forumactif.org/

Date de création : 19 juillet 2013

Nombre de membres : 33

Description : Knights of Hope est un forum rp se déroulant dans l'univers de Saint Seiya " Les Chevaliers du Zodiaque ". Le contexte se situe 13 ans après la dernière guerre contre Hadès et met en scène trois camps principaux : Le Sanctuaire, Les Enfers et l'Olympe. Une autre originalité du forum en plus de la présence de l'Olympe est la création du camp de Sparte la Sacrée qui correspond à une cité militaire où les aspirants de chaque camp peuvent s'entraîner avant d'obtenir leur armure, surplis, kamuis ou aegis. Spartes est bien sûr aussi ouverte à tout personnage validé. Asgard et le Royaume Sous-Marin ne sont pas ouverts mais le Staff est ouvert à toute discussion si la demande pour l'un ou l'autre des deux camps est suffisante...

Le forum se présente aussi et avant tout comme un lieu de détente et de jeu où le respect est de mise pour le bien de tous. Ayant pour vocation l'amusement dans la meilleure des ambiances, tout joueur, débutant ou confirmé est le bienvenue.

Pour toute question, le Staff est disponible et tachera toujours de donner une réponse rapide.

Pour plus de détails, voici le contexte :



C’est un jour comme tant d’autres qui se lève sur le monde, un jour où Hélios vient de sa lumière caresser le corps de Gaia, la terre éternelle sur laquelle tout le monde repose…

Pourtant tant de choses ont changées depuis la dernière grande guerre sainte. Venez, approchez et apprenez que plus de treize années se sont écoulées depuis la fin de la dernière guerre opposant les divinités. Athéna, Poséidon et Hadès. Tant de cris et de fracas qui ne demandaient plus qu’à s’éteindre et se perdre dans les méandres de l’Histoire comme tant d’autres auparavant. Guerres au terme desquelles les terribles maîtres des Océans et du Sombre Royaume se retrouvèrent scellés en des urnes où leurs âmes dormiraient pour encore des siècles et des siècles. Quant à leurs Royaumes, leurs sorts n'étaient guère plus enviables. De l'immense Sanctuaire Sous-marin de l'Ebranleur du Sol ne reste que ruines effondrées et noyées au plus profond de l'Océan sans même le chant d'une Sirène pour pleurer sur sa peine. Quant au Royaume du sombre monarque, il n'est plus que terres majoritairement effondrées. Effondrées et inaccessibles aussi bien au commun des mortels qu'aux spectres et même à la somptueuse déesse des Saisons. Rien ne peut passer le rempart si ce ne sont les âmes des défunts pour un monde dont plus personne n'a entendu parler. Reste les territoires secondaires dont le magnifique château d'Heinstein, piètre consolation pour le plus riche de tous les dieux.

La victoire revient donc encore une fois à la grande Athéna. Le prix à payer avait été lourd, si lourd, mais essentiel. Grâce aux sacrifices de tous, des cinq héros de Bronze, de la garde dorée et même la déesse Vierge, la paix était revenue et avec elle, le calme et la quiétude à nulle autre pareille. La paix et le silence suivis des prémisses annonçant la renaissance des différents sanctuaires. Tel avait été le cadeau des dieux au terme de ces guerres incessantes, un répit, le calme avant la tempête…

Treize années, treize années de paix, si longues et pourtant si rapides, tout dépend simplement des êtres et de leur place dans le monde. Un présent qui ne tend plus maintenant qu’à devenir un passé…

Illusions, tout n’avait été qu’illusions et à présent le rêve touche à sa fin. Le temps de l'oubli, le temps du sommeil où nul être n'a plus revêtu les protections sacrées et encore moins l'habit du Grand Pope, ce temps est désormais révolu. Au firmament brillent les étoiles des saints, chevaliers de l’espoir de la déesse Athéna dont les plus puissants défenseurs commencent déjà à se rassembler. Puissants, fidèles et dévoués jusqu’à la mort, ils ignorent la peur et n’hésitent jamais à se jeter dans la mêlée.  « De leurs poings, ils ouvrent le ciel et de leurs pieds, ils écrasent les étoiles… » Chante la légende et pourtant, cela est encore bien modeste face à la réalité car le jour de leurs éveils, tous reçoivent de leur déesse les habits sacrés qui les distinguent du commun des mortels. Armures et cosmos sont l’apanage des guerriers de la déesse aux yeux pers. Leurs retours annoncent la venue des troubles à venir mais seront-ils assez nombreux ? Le penses-tu, Grand Pope, toi qui vient à peine d'entendre l'appel d'Athéna ? Le penses-tu ? Ou l’espères-tu ? Dis-moi que vois-tu du haut de Star Hill ? Les sens-tu, toutes ces essences divines qui, une à une, s’éveillent ou se dévoilent ? Bienveillantes ou terrifiantes, elles annoncent la fin de la paix et cela, tu ne peux l’ignorer. Puisses-tes bras s’étendre, protéger en enfin diriger au combat le camp de la glorieuse Athéna alors qu’au loin, Sparte, la ville du cosmos, continue d’incarner l’espoir…

Sparte, Sparte la Sacrée, un rêve pour maintenir l'ère de paix si chèrement gagnée. Sparte, la ville du Cosmos, surgie du néant telle une pensée dans l'esprit d'un être dont nul n'avait jusque-là entendu parler. Ange ou Démon ? Toujours est-il qu'il porte un nom, un nom sous lequel il se présenta auprès de Grande Athéna. Brisée mais lucide, la déesse, de retour en son Sanctuaire, accepta de le rencontrer. Ce qu'il lui proposa était si séduisant et porteur d'espoir qu'elle accepta. Qu'était-ce donc ? Tout simplement la création d'une école où tous les élus du cosmos, tous les éveillés potentiels, quel que soit leurs camps, seraient regroupés, déjà en possession de certains connaissances ou simples mortels encore ignorants du pouvoir dormant en eux, tous y seraient. Tous ensembles pour apprendre à se connaître, à s'apprécier et nouer des liens tels qu'ils étoufferaient toutes nouvelles guerres. Un projet sans doute plus que difficile à réaliser mais qui valait la peine d'être tenté. Mieux valait tout essayer que rester sans rien faire dans l'attente de l’inéluctable conflit à venir. Aussi, la déesse accepta la proposition de cet homme nommé Hazama, cette idée merveilleuse qui fut le dernier rêve de Saori juste avant sa fin : Sparte, Sparte la Sacrée. Sparte dont Hazama devint le Haut Commandeur et dont la tâche serait désormais de chercher, de trouver, et de ramener à lui tout nouveaux cosmos s'éveillant sur la terre. Tout nouveau possesseur passerait sur sa route et sur celle de son héraut, qu'ils acceptent ou non sa proposition de le rejoindre, tous connaîtraient l'existence de la cité de l'Espoir. Nul le pourrait s'y substituer, pas plus qu'on échappe à sa destinée.

Ainsi s'instaura un nouvel équilibre mais fragile si fragile qu'il commence lui aussi à bouger, au terme de ces treize années de paix. Tel un grain de sable dans une machine trop bien huilée, l'Olympe, l’Olympe se rappelle soudain à tous et de la plus fracassante des façons.

Au sein de la ville de Sparte, celle-là même dédiée au rêve de la Sagesse et du Haut Commandeur, s'embrasa la première braise. Et pas n'importe laquelle, non, la plus terrifiante de toutes. Celle sur qui personne n'aurait jamais osé songer souffler. Celle du plus effroyable de tous les dieux grecs. La Guerre, la Guerre qui s'incarna sous les traits d'Angron, un massacreur ne vivant que pour la lutte et le combat maintenu pourtant loin de toute tentation. Qu'avait pu être le vent en question, l'oeuvre d'un déséquilibré ? D'un Kanon en puissance ? Non, même pas, ce fut une simple rixe entre apprentis chevaliers et futurs spectres qui en fut la cause. Un banal accrochage comme il pouvait y en avoir entre Maisons plus que rivales. Seulement, ce n'était ni le bon moment ni le bon endroit. Ainsi en avaient décidé les Moires et Angron passa par là. La bataille qui s'engagea, violente, sanglante, à la hauteur du pourfendeur, éveillant dans la foulée deux frères ennemis : Sagittaire et Griffon. Ennemis mortels qui pourtant s'associèrent contre le fléau olympien avant que ne surgisse un autre larron ou plus exactement une invitée imprévue, la future déesse Artémis. Puissante et sauvage, elle se lança à son tour dans la bataille...

Le choc s'avéra si dantesque que les effets ne se bornèrent pas à Sparte. Loin de là. Tout combat entre divinités était déjà plus que dévastateur et lorsqu'en plus, l'une des dieux était de nature sauvage ou violente, le pire était à craindre. Inutile de préciser qu'Angron était le summum de la fureur violente. Aussi, était-il prêt à tout pour vaincre sa soeur détestée, même à user des plus redoutables de ses techniques, celles capables de blesser à jamais la terre...

Technique qu'il ne put heureusement pas porter comme il le souhaitait. Le Haut Commandeur n'était pas de la trempe d'une Saori. Aussi, intervint-il juste à temps, expédiant les deux futurs dieux en Olympe où la lutte se poursuivit jusqu'aux pieds du trône de Zeus, provoquant son éveil. Ainsi reparut, après plus de deux mille ans d'absence, le maître de la Foudre. Inutile de préciser que cela avait attisé sa colère. Le temps de remettre de l'ordre dans sa famille et ce fut vers la terre que son regard se porta. De ses sens, il prit alors le pouls de la divine Gaia.

" Gaïa, tant de choses couvent en ton sein ou en ta surface. L’empire Souterrain se soustrait encore à l’influence de ma fille la divine Coré et que dire du Royaume des Mers, il nage encore en pleine incertitude...

Et même mes autres enfants... Certains s'éveillent alors que d'autres souffrent. Il est grand temps de reprendre le contrôle de la terre à Athéna. Les humains nous ont trop oubliés et rester dans l'ombre ne pourra mener la terre que vers sa fin... "


Telle est donc ta décision, grand Zeus ? Et Athéna ? Que penses-tu qu'elle fera ? Et même si elle n'est pas là, penses-tu que les chevaliers te laisseront faire. Eux dont certains sous les ordres du Grand Pope se dirigent vers Sparte ? Sparte, le centre de toutes les attentions et de toutes les rencontres.

Sparte, l'Olympe, la terre, tout est en marche...

La roue du destin poursuit sa course alors qu'Arès rumine en son temple, attendant son heure mais est-il le seul ? Lui parmi les dieux en plein éveil ? Dieux, chevaliers, spectres, spartiates, tous prennent lentement leur place sur l'échiquier des Moires.

Et vous, hommes et femmes du monde, sentez-vous aussi cette énergie qui ne cessent de croître et cet appel incessant ? Puissant, si puissant qu’ils vous attirent irrésistiblement, vers l’avenir vers la puissance, la gloire et les armes…

Tel est le chant des dieux, ils vous appellent de toutes leurs âmes, désirant une simple chose que vous rejoignez votre camp…

~ ° ~

Fondatrice

Sélène

Staff

Hypnos
Thalie
Roboute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ervael.com
 

Knights of Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valhistar :: HRP :: Partenariats :: Partenaires-